© Charlie Jouvet

NUIT DE LA TRADUCTION

Le 26 janvier 2017, l‘Institut français d'Allemagne a organisé la Nuit de la traduction – une nuit d’échange et de partage pour les traducteurs/trices et les passionnés par les langues

A l’initiative du ministère des affaires étrangères et de l’Institut français Paris, une Nuit des idées autour du thème « Un monde commun » a été organisée le 26 janvier dans le monde entier – de Dakar à Los Angeles, de Buenos Aires à Katmandou. L’Institut français d’Allemagne a participé à cette manifestation mondiale et le public a été nombreux à rejoindre la Maison de France à Berlin pour prendre part à cette soirée particulière.

Dans la perspective de la Foire du Livre de Francfort et le cadre d'une année française en Allemagne, les questions relatives à la problématique de la traduction permettent d'interroger la circulation des idées dans la relation franco-allemande, l'espace européen. On connaît la formule – devenue fameuse – d’Umberto Eco : la langue de l'Europe, c'est la traduction. Si Berlin peut se dire, historiquement, au centre de l'Europe, cette place est précisément à examiner et à utiliser pour essayer de comprendre comment voyagent les idées, qui les transmet, les lit, les transforme peut-être, dans le grand mouvement des langues autorisé par le travail des traducteurs/trices. Ce sont eux, traductrices et traducteurs qui trop souvent restent dans l’ombre que la Nuit de la traduction a voulu mettre à l’honneur.

Sur des modes ludiques et réflexifs (conférences, table ronde, lecture-performance etc.), diverses interventions ont levé le voile sur le travail de traduction dans toute sa diversité et sa complexité. Questionnant le passage, nous avons interrogé le sens, pour valoriser l'idéal du passage.

 

 

 

  

Pidji-Photography / Pierre-Jérôme Adjedj

 

LES DÉTAILS DE LA SOIRÉE

QUOI ?

  • Table ronde autour de la traduction littéraire et des limites du traduisible
  • Présentation du  traducteur allemand de la bande dessinée d'Astérix, Klaus Jöken
  • Présentation autour de la traduction de poésie et de la philosophie
  • Performance-lecture franco-allemande
  • Le programme Goldschmidt: un tête-à-tête avec la nouvelle génération de traducteurs/trices
  • Live du groupe Franz Geil
  • Atelier ARTE d’interprétation simultanée
  • Espace lounge avec bar

QUI ?

  • Olivier Mannoni, traducteur et biographe de Günter Grass, traducteur de Sigmund Freud, Stefan Zweig, Peter Sloterdjik, Martin Suter, Franz Kafka, Frank Witzel etc.
  • Klaus Jöken, traducteur des bandes dessinées Astérix et Lucky Luke
  • Nicole Bary, traductrice d’Herta Müller, de Christoph Hein
  • Claudia Hamm, traductrice d’Emmanuel Carrère
  • Holger Fock, traducteur de Mathias Enard
  • Aurélie Maurin, traductrice et éditrice des magazines La mer gelée et VERSschmuggel
  • Vincent von Wroblewsky, traducteur de Jean-Paul Sartre et interprète
  • Frank Weigand, traducteur de théâtre, journaliste, et coéditeur de l’anthologie « SCÈNE - neue Theatertexte aus Frankreich »
  • Thomas Depryck, auteur et dramaturge
  • Gernot Kamecke, traducteur d‘Alain Badiou
  • Nicolas Beckers, responsable du service linguistique chez ARTE
  • Patricia Klobusiczky, traductrice et tutrice du programme Georges-Arthur-Goldschmidt 2017
  • Les participant-e-s actuel-le-s du programme Goldschmidt
  • Le groupe Franz Geil

REDÉCOUVREZ LE PROGRAMME!

 

Dans le cadre de

 

     

Voir aussi