22 Novembre 2017
19 h 00

Jean-Christophe Bailly : Le Dépaysement

Institut français Berlin
Kurfürstendamm 211
10719 Berlin
22 Novembre 2017
19 h 00

Jean-Christophe Bailly, né en 1949 à Paris est écrivain. Il s'est occupé également de théâtre, à la fois comme auteur et comme «fabriquant». Outre ses pièces de théâtre, il a publié une vingtaine de livres. Avant tout des essais mais aussi deux fictions, un journal de voyage (en Inde), des poèmes et de nombreux articles parus dans différentes publications. Jean-Christophe Bailly est un auteur indéfinissable, à la croisée de l'histoire, de l'histoire de l'art, de la philosophie et de la poésie. Il a notamment publié Le Dépaysement (Seuil, 2011) pour lequel il a reçu le prix Décembre.

« Le sujet de ce livre est la France. Le but est de comprendre ce que ce mot désigne aujourd’hui et s’il est juste qu’il désigne quelque chose qui, par définition, n’existerait pas ailleurs. » Ainsi commence Le Dépaysement. Mais pour répondre à cette question, à cette question d’ identité, l’auteur, au lieu d’écrire un essai, a pendant trois ans parcouru le territoire, prélevant dans le paysage lui-même, sur le motif, les éléments d’une possible réponse. Les frontières, les rivières, les montagnes, les écarts entre nord et midi, mais aussi les couches de sédimentation de la conscience historique, ce sont tous ces éléments rencontrés en chemin qu’il restitue au sein d’un livre qui veut être avant tout la description d’un état de choses, à un moment donné. Cette " coupe mobile " fera donc passer le lecteur par une grande variété de lieux, des plus marqués par l'Histoire aux plus discrets, en même temps qu'il croisera quantité de noms et verra, mais sur pièces, se tendre les enjeux d'une question que l'actualité politique récente a fait resurgir, mais en la défigurant.

"L’essai de Jean-Christophe Bailly ne contient pas d’injonction et n'a rien d'un manuel de savoir-vivre. Sous forme digressive et déambulatoire, le Dépaysementinfuse à bas bruit et réfute tranquillement les contrevérités contenues sous le label "identité nationale". Tout en invitant à porter, par incursions successives, un regard attentif  sur ce qui pour nous, fait socle." Les Inrocks

 "Le Dépaysement dont nous entretien ici Bailly, tout en finesse et nuances, nous est aussi, très paradoxalement, familier, tel un exotisme à portée de cœur tout autant que de raison." Le Nouvel Observateur